Les avantages à recourir au management de transition en RSE

Il devient incontournable d’adopter la démarche RSE dans les entreprises de tous les secteurs d’activité. Cela est dû à l’urgence climatique et aux enjeux de QVT actuels. Cet article parle des avantages à faire appel au management de transition pour sa mise en place.

Les intérêts à instaurer la démarche RSE en entreprise

La démarche responsabilité sociétale des entreprises prend en compte des problématiques sociales et environnementales que rencontrent les entreprises dans leur activité. C’est une transition écologique qui contribue à limiter l’impact de l’activité sur l’environnementDéfinie par la norme ISO 26000, cette démarche concerne sept grands domaines d’application. Il y a la gouvernance de l’organisation, les droits de l’homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs ainsi que les communautés et le développement local. Elle doit donc être considérée par les dirigeants avec attention. Cependant, il faut qu’ils aient aussi conscience de leur impact sur le plan social ou environnemental.

Par ailleurs, au-delà de cette contribution aux enjeux de développement durable, les sociétés ont intérêt à s’engager sur cette voie pour d’autres raisons. D’une part, elles pourront réaliser des économies et réduire le gaspillage de ressources lié à leur activité. D’autre part, elles auront la possibilité de travailler leur image auprès du grand public, se différencier de leurs concurrents, mais aussi améliorer les performances des dirigeants et les conditions de travail de leurs employés. À titre informatif, ce sont les entreprises non cotées de plus de 500 salariés générant plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires ou cotées en bourse qui sont obligées de rédiger un reporting RSE annuel.

Comment assurer la mise en place de cette démarche en entreprise ?

Pour bien mettre en place cette démarche, avoir recours au management de transition en rseest la solution. Grâce à cela, on pourra bénéficier d’un manager compétent pour piloter les projets qui nécessitent la mobilisation d’une grande variété de compétences. C’est le cadre qualifié et expérimenté qui saura faire figure d’allié de choix dans la quête vers une entreprise rentable et plus respectueuse des individus et de l’environnement. D’ailleurs, étant tout de suite opérationnel, il est apte à accompagner les sociétés, petites et grandes, peu importe le niveau de maturité de leur démarche RSE. Mis à part cela, il faut également savoir qu’un manager de transition intervient dans le remplacement d’un responsable RSE pour assurer un management relais.

Aussi, il peut mener un audit de la politique RSE et proposer un plan d’amélioration. Mais encore, c’est son rôle de définir une stratégie et de conduire le programme de transformation de cette démarche. Quoi qu’il en soit, il saura accompagner l’entreprise pour franchir une situation délicate et accomplir d’autres missions importantes. Ces dernières peuvent s’agir de faire un diagnostic de l’engagement de l’entreprise, d’identifier des parties prenantes, d’analyser des souhaits ou propositions en termes de démarche RSE. Par ailleurs, pour être bon dans la réalisation de ces missions, il est toutefois essentiel que le manager dispose des qualités humaines indispensables pour que l’entreprise utilise la bonne démarche RSE. Il faut qu’il soit pédagogue, positif, convainquant, etc.