FG Management » Entreprise » Quelles sont les missions principales d’un cabinet de recrutement ?

Quelles sont les missions principales d’un cabinet de recrutement ?

Un cabinet de recrutement est une entreprise constituée de professionnels en sourcing. Le cabinet de recrutements a pour activités principales, le recrutement et la gestion des ressources humaines pour le compte de ses clients. Il peut également accompagner ces derniers dans leur démarche de recrutement. Voici ses principales missions.

Identifier les besoins de ses clients

Le cabinet de recrutement a pour mission d’aider ses clients à identifier leur besoin en personnel. Il collabore avec son client pour définir le profil qu’il faut pour le poste. En fonction de cela, le profil est rédigé ainsi que l’offre qui doit suivre. Pour trouver le meilleur cabinet, vous pouvez faire une recherche sur les moteurs de recherche et enfin trouver un cabinet de recrutement digital.

Définition de stratégie sourcing

Le cabinet est chargé de tout le processus de recrutement. Avant toute chose, il doit se poser les bonnes questions qui vont lui apporter des réponses sur deux points :

  • Le canal à emprunter pour recruter les candidats (site de recrutement, réseaux sociaux, petites annonces, journal, chasse directe, etc.)
  • La stratégie de communication à adopter pour attirer les meilleurs candidats (mettre en avant les avantages du poste ou la position de l’entreprise, les qualifications, etc.)

En fonction des réponses, il peut mettre en place sa stratégie de sourcing qui lui permettra de procéder à un recrutement pertinent et efficace dans les meilleurs délais.

Organiser son recrutement

La présélection des meilleurs candidats

Suite à une annonce et en fonction du poste à pourvoir, le cabinet peut être amené à recevoir un grand nombre de dossiers. Il faut faire le tri pour retenir les plus pertinents. Après la phase de présélection, il peut réaliser un entretien téléphonique avec les candidats qui se sont particulièrement distingués. Ce qui va conduire à une autre sélection avant que l’entretien physique ne soit programmé. Le but de ce dernier entretien est de permettre au cabinet d’en savoir plus sur la personnalité et les compétences des différents candidats. Suite à cette rencontre, le recruteur sera en mesure de savoir si les valeurs du candidat cadres avec celles de son client.

La prise de référence

Avant de fixer son choix sur un candidat, le cabinet prend contact avec les anciens employeurs des candidats retenus. C’est ce qu’on appelle la prise de référence. Le but est d’avoir l’avis d’une tierce personne qui connait les méthodes de travail du candidat. Cela permet au recruteur de s’assurer de la véracité des pièces du dossier et de valider les compétences et les valeurs des personnes retenues.

Établir une short-list des candidats

À la fin du processus, le cabinet présente une liste des 5 meilleurs candidats retenus à son client. Il accompagne cette liste des dossiers de chaque candidat avec les données personnelles les concernant. La décision finale appartient au client. Pour ce faire, le cabinet prépare les différents candidats pour un dernier entretien avec leur futur employeur. Suite aux entretiens, l’entreprise peut retenir le candidat qu’il souhaite avoir pour collaborateur.

Les modalités d’embauche

Cette dernière formalité revient à l’entreprise, mais elle peut être confiée au cabinet. Il s’agit principalement de la préparation et de la signature des contrats. Cette autre délégation permet à l’entreprise de gagner du temps. Par ailleurs, cette tache technique à besoin d’être effectuée par un professionnel.

Suivre l’intégration du candidat

Cette étape est généralement négligée, pourtant elle fait partie intégrante du processus d’embauche. Certains cabinets, dans le souci de bien faire accompagnent le candidat dans ce processus et ils s’assurent que ce dernier a été bien accueilli. Un tel suivi rassure le candidat. Le suivi peut consister en un appel téléphonique au moins une fois par mois pour s’assurer que le candidat ne rencontre pas de difficultés et que le client est satisfait. Ce suivi se fait généralement pendant le premier trimestre, au cours de la phase d’essai.